#

CINQ ANNÉES DE LA COOPÉRATION SUD-SUD

Premier

En cinq années d’activités, le Centre d’Excellence contre la Faim a impliqué plus de 40 pays en Afrique, en Asie et en Amérique Latine dans des activités de coopération Sud-Sud pour les accompagner dans la conception et la mise en œuvre des solutions pour atteindre les Objectifs de développement durable, avec une attention particulière à l’ODD 2 – faim zéro. Le Centre offre de l’appui continu et de l’assistance technique à 28 gouvernements nationaux, et en plus, soutient la mise en place du Réseau Africain d’Alimentation Scolaire avec 25 pays. Le Centre a travaillé en partenariat avec l’Union africaine pour étendre l’investissement des pays africains dans les programmes d’alimentation scolaire.

Évaluation des impacts

Le Centre d’Excellence contre la Faim a réalisé, pour la première fois, une évaluation externe pour mesurer ses impacts et pour développer sa stratégie de suivi et évaluation. Grâce à cet effort, le Centre espère analyser ses activités pour continuer à améliorer l’efficience et l’efficacité de son travail. Le Centre a été créé pour répondre à une demande croissante pour des initiatives de renforcement des capacités nationales et pour des connaissances sur des modèles durables d’alimentation scolaire, en plus d’appuyer les gouvernements nationaux dans la conception, gestion et expansion de programmes d’alimentation scolaire nutritionnels et liés à l’agriculture locale. Au cours des années, des thèmes comme le développement social, la nutrition, le transfert de revenu et la faim zéro ont été ajoutés au répertoire d’assistance technique du Centre.

L’évaluation inclut les aspects suivants :

  • Accent sur les 28 pays qui bénéficient de l’assistance technique continue du Centre d’Excellence
  • Entrevues avec 63 acteurs

Principaux résultats :

  • 100% des personnes interrogées considèrent que les échanges et les activités de renforcement des capacités techniques sont pertinents et adaptés à ses besoins
  • 72% reconnaissent la contribution du Centre à l’élargissement de l’engagement et de la participation des différents acteurs dans des initiatives nationales d’alimentation scolaire
  • 67% reconnaissent la contribution du Centre à l’expansion du soutien politique et technique à l’alimentation scolaire
  • 69% reconnaissent l’apport du Centre à une plus grande autonomie des pays dans la conception et la mise en œuvre de politiques et de programmes d’alimentation scolaire
  • 71% ont mentionné l’augmentation d’achat d’aliments produits localement depuis le début du partenariat avec le Centre, pour une utilisation dans l’alimentation scolaire

 

Les résultats identifiés par l’évaluation montrent que :

  • Le Centre fonde son actuation sur les demandes des pays et s’adapte aux changements
  • La disponibilité du Centre pour répondre aux différentes demandes est hautement reconnue
  • Les pays souhaitent compter avec une présence plus grande du Centre
  • Le Centre a favorisé l’implication d’acteurs gouvernementaux de haut niveau, ce qui a élargi l’engagement des pays dans l’alimentation scolaire
  • Le Centre contribue à la création de partenariats et au renforcement de compétences techniques essentielles à l’élaboration des politiques nationales d’alimentation scolaire liées à l’agriculture locale
  • L’accent mis par le Centre sur l’approche multisectorielle de l’alimentation scolaire innove et renforce l’impact des expériences nationales et internationales existantes
  • Le Centre contribue de manière significative à la reconnaissance mondiale de l’alimentation scolaire comme une stratégie pour promouvoir le développement durable
  • Le centre est reconnu par sa capacité à établir des partenariats stratégiques qui permettent une plus grande portée de ses initiatives et qui contribuent à l’émergence d’un environnement favorable à la création de solutions nationales pour la faim et la pauvreté
  • Les pays souhaitent des investissements supplémentaires dans la mise en œuvre des stratégies élaborées avec l’assistance technique du Centre

Commémoration

Afin de présenter les principaux résultats obtenus dans cinq ans, le Programme Alimentaire Mondial, la représentation permanente du Brésil aux agences des Nations Unies à Rome et le Centre d’Excellence ont organisé un événement parallèle au cours de la réunion annuelle du Conseil d’administration du PMA à Rome. Les représentants des pays, les membres de l’équipe du PMA et les représentants des organisations partenaires ont assisté à l’événement le 15 juin. La réunion annuelle du Conseil d’administration de 2016 a été ouverte par le Pape François, qui a visité le PAM pour la première fois pour soutenir l’objectif d’éradiquer la faim.

Voltar ao inicio

Exposition photographique

Dans le cadre de la célébration de ses cinq années, le Centre d’Excellence a organisé, à 13 au 17 juin, dans le hall du siège du PAM à Rome, une exposition de photos avec certains des résultats de son travail de coopération Sud-Sud. Les photos ont été prises au cours de visites d’études faites par les délégations de divers pays, des missions d’assistance technique du Centre d’Excellence à pays partenaires et de grands événements. Les photos montrent les principales activités et les thèmes avec lesquelles le Centre travaille, tels que l’alimentation scolaire, la nutrition, le développement social et le renforcement des capacités des gouvernements.

Les photos sont disponibles dans la version en ligne de l’exposition : https://www.facebook.com/notes/wfp-centre-of-excellence-against-hunger/exposi%C3%A7%C3%A3o-fotogr%C3%A1fica-cinco-anos-de-coopera%C3%A7%C3%A3o-por-um-mundo-sem-fome/682384321899529