#

GCNF

Premier

Pendant cinq jours, des représentants de 45 pays se sont réunis à Erevan, en Arménie, pour discuter de la conception et la mise en œuvre des programmes d’alimentation scolaire forts et durables. Après des conférences, des ateliers, des consultations techniques avec les experts et d’échange des enseignements tirés entre les pays, les 250 participants ont quitté le Forum Mondiale de Nutrition Infantile avec des nouveaux outils et fonctionnalités pour améliorer et pour élargir l’alimentation scolaire dans leur pays.

Les participants au Forum ont recommandé que les gouvernements donnent la priorité à programmes d’alimentation scolaire liés à l’achat local d’aliment et ont reconnu les réseaux régionaux de l’alimentation scolaire comme un outil important pour promouvoir l’échange d’informations entre des pays confrontés à des défis similaires.

Le Forum Mondiale de Nutrition Infantile est organisée chaque année par le Global Child Nutrition Foundation et par le Centre d’Excellence contre la Faim, du PAM. L’édition 2016 a été soutenue par le gouvernement arménien et le Social and Industrial Foodservice Institute (SIFI).

FAITS MARQUANTS

45 pays

250 participants

13 ministres e vice-ministres

Délégations de 25 pays africains

Délégations de 6 pays asiatiques

Voltar ao inicio

Alimentation scolaire en Arménie

Au cours du Forum Mondiale de Nutrition Infantile de 2016, à Erevan, l’un des objectifs des 250 participants était de connaitre le programme d’alimentation scolaire de l’Arménie. Depuis 2010, l’Arménie a mis en œuvre un projet visant la transition pour prendre en charge l’alimentation scolaire dans le pays, avec l’appui du PAM et de la Russie. Le gouvernement est responsable des repas scolaires en trois des 10 régions du pays, avec une couverture de 27% du nombre total d’élèves de l’école primaire bénéficiant de repas scolaires.

Le programme a une approche d’achat local d’aliments et met l’accent sur la nutrition, la protection sociale et les liens avec les agriculteurs familles. Les étudiants reçoivent six à huit aliments différents, qui constituent des repas nutritifs et savoureux. Les participants du GCNF se sont divisés en groupes pour visiter six écoles. En plus des programmes de l’enseignement scolaire, ils ont vu des différentes initiatives dans chaque école : des jeux interactifs avec les enfants sur une alimentation différents et d’hygiène, la culture d’arbres fruitiers et la préparation du pain traditionnel arménien. À la fin de la visite, les 250 participants ont connu le même repas servi aux écoliers.